Origine

LINKO CARAIBES a été crée en 2007 suite au rachat à SAINT-MARTIN de la clientèle de la société LBS Engineering implantée sur l’île depuis 1985.
Depuis lors, nous développons et distribuons des fontaines à eau réfrigérées et des systèmes de purifications de dernière génération.
Nous apportons également le plus grand soin aux choix des éléments filtrants de nos fontaines, toutes sont équipées de filtres ultra-performants peuvent également y être adjoint au choix osmoseur, système UV anti-bactérien etc...
LINKO CARAIBES a acquis aujourd’hui une notoriété certaine et bénéficie de la confiance de tous ses partenaires qu’ils soient privés, commerciaux ou Services publics.
Un peu d’histoire

Au XIXème siècle l’eau minérale naturelle était embouteillée dans des cruchons en terre cuite expédiés dans des voitures attelées.
Par la suite, l’eau minérale naturelle n’a été conditionnée que dans des bouteilles en verre, à l’origine transportées dans des caisses en bois, protégées par de la paille.
C’est à la fin des années 1960 qu’apparaît la première bouteille plastique en PVC (Chlorure de Polyvinyle), plus légère et moins fragile que la bouteille en verre qu’elle supplante très vite.
L’introduction en 1992 de la nouvelle bouteille de 1,5L en PET est une révolution. Grâce à la recherche dans le domaine des matériaux, l’industrie des eaux minérales naturelles décide de remplacer le PVC par un nouveau polymère de plastique : le PET (polyéthylène téréphtalate). Ses propriétés sont mieux adaptées au marché de la bouteille plastique. Inaltérable, Il ne casse pas, ce qui évite tout risque de coupures. Il est flexible et plus résistant, ce qui va permettre de réduire le poids des bouteilles. Plus légère, plus solide, plus souple, la bouteille en PET est aussi transparente que le verre, et il se recycle.
Son code, gravé sur la bouteille est le suivant :
Notre démarche

Bien qu’il ne soit nul besoin en préambule de rappeler que mettre de l’eau à disposition des employés reste une obligation légale pour l’employeur (cf Décret du 7 mai 1995 et art R 232-3 du Code du travail).
Il faut tout de même signaler par ailleurs qu’aujourd’hui, les normes sanitaires ont largement évolué au sein des entreprises et des collectivités locales et l’on ne peut que s’en réjouir.
C’est pourquoi nous proposons pour nos fontaines agrées des systèmes de filtration progressifs à la pointe de la technologie et possédant les attestations de certifications sanitaires et ce, afin de pallier aux trois types de pollutions possibles de l’eau :
• Les organismes vivants : bactéries, virus, algues...
• Les contaminants chimiques : hydrocarbures, résidus chimiques pharmaceutiques, agricoles ou industriels...
• Les pollutions physiques : poussières, sédiments...

Par expérience nous savons également qu’il est difficile dans nos territoires reculés de bousculer certaines habitudes culturelles.
L’utilisation des fontaines bonbonnes en est une, longtemps ici elles ont été la seule alternative de distribution en eau fraîche bien que non accompagnées et ce, même actuellement de garanties sanitaires satisfaisantes :
On sait qu’en général une bonbonne d’eau se doit d’être consommée en moins de deux semaines sous risque de développement bactérien cette durée est encore réduite sous nos latitudes du fait de la chaleur et de l’exposition au rayonnement solaire.
D’autre part le rôle de la bonbonne est de préserver l’intégrité de l’eau, d’être un support d’information et de permettre une traçabilité* et si nécessaire d’autoriser un retrait auprès des distributeurs ou un rappel auprès des consommateurs.
*La traçabilité d’une eau en bouteille est matérialisée par 2 codes (série de chiffres et lettres). Un code permet d’identifier le lieu d’embouteillage, un code permet de remonter aux données de production (lot, ligne, heure...).

A signaler que notre ile est dépourvue d’usine d’embouteillage et de traitement pour la désinfection des bonbonnes.
Aucune traçabilité sur la provenance de l’eau contenue dans les bonbonnes vendues localement, aucune maintenance effectuée de façon régulière sur les fontaines, ajoutée à cela un coût prohibitif pour l’acheminement des bonbonnes vides vers une usine d’embouteillage puis leur rapatriement une fois traitées et remplies.
Il est alors aisé d’imaginer les risques encourus à consommer cette eau.


LINKO CARAIBES a pris en compte cette problématique et propose des fontaines bonbonnes traitées avec la technologie SST (self sanitizing) qui supprime la prolifération bactériologique. Ces fontaines sont également équipées d’un stérilisateur ultra violet permettant une débactérisation de la zone de distribution.
LINKO CARAIBES distribue depuis mai 2015 les bonbonnes Natur’O, en provenance de Guadeloupe, actuellement les seules sur l’ile de Saint-Martin à bénéficier d’une autorisation d’exploitation (arrêté préfectoral n° 20116-56-AD/1/4) et à se soumettre au contrôle régulier de l’Agence Régionale de Santé comme prescrit par les directives du code de la santé publique.

A noter également que
• Depuis janvier 2015 le bisphénol A (BPA) est interdit dans le conditionnement des produits alimentaires. Les bonbonnes en plastique de type polycarbonate des fontaines à eau sont une des principales sources d’exposition de la population aux risques de perturbations du système endocrinien provoquées par le BPA.
• Entre 2005 et 2010, 73% des 1,5 million de nouvelles fontaines installées dans le monde étaient constituées de fontaines réseau et non de fontaines bonbonnes.
Nos références
SERVICE PUBLIC
AEROPORT GRAND CASE SAINT-MARTIN / A.R.S. / BETHANY HOME / CASERNE DES POMPIERS / C.I.S.T / HÔPITAL L.C.FLEMING / LA POSTE / ETABLISSEMENT PORTUAIRE / RESERVE NATURELLE / PÔLE EMPLOI / SERVICE FISCAL

ECOLES PRIVEES
COLLEGE ISAAC NEWTON / ECOLE DU BORD DE L’EAU / ECOLE CHEZ ELMER / ECOLE JEAN ROSTAND / ECOLE LA FONTAINE / ECOLE SCHOELCHER

CRECHES PRIVEES
CRECHE LES PETITS PALMIERS / CRECHE LES SAPOTILLES / CRECHE LES TROIS OURSONS
RESTAURANTS & HÔTELS
RESTAURANT L’ASTROLABE / RESTAURANT LE BIKINI / RESTAURANT LE DREAM’S / RESTAURANT LE KONTIKI / RESTAURANT LE MOULIN FOU / LE SAND BEACH SXM / HÔTEL ALAMANDA / HÔTEL ESMERALDA / HÔTEL LA SAMANNA / PALM COURT HÔTEL / TRAITEUR FABOULUS FEAST / ANSE MARCEL BEACH
ENTREPRISES
A.F.P. / A.T.C. / AU TEMPS DES FLEURS / BANQUE B.F.C. / CAGEPA IMMOBLIER / CARIB ALU SXM / CONCEPT SIGN / CONFORT MEDICAL / CORAIL HELICOPTERES / CROUSTY BREAD / ESPACE ALU / ETUDE NOTARIALE MOUIAL / IMMODOM IMMOBILIER / LA F.A.C. / L.C.L. / LEADER MAT / LEADER PRICE / MEDIASERV / NETTER / ORANGE CARAIBES / PHARMACIE GRAND-CASE / PRIM SERVICES / PROCOPI PISCINES / ROLLING SYSTEM / ROUXEL TRAVAUX / SARAFINA / S.A.S. / SOLAR PROD / TACKLING ASSURANCES / TROPIC IMMOBILIER